Mars en Cancer

droid_crabe_1[1]

Le succès grandissant de ce blog, qui approche les 3000 vues (autant dire que Facebook n’a qu’à bien se tenir) me vaut une requête d’une demoiselle pour décrire Mars en Cancer, position réputée négative car il s’agit du signe de chute de cette planète. Déjà, comme pour Mars en Balance, cette position est surtout embêtante pour les hommes étant la planète de la virilité (bien que, chez les femmes, elle signifie en plus ce qui attire chez les hommes). Mais plus généralement, c’est la planète de l’action dans le monde, avec une tonalité guerrière de conquête. D’où les différentes déclinaisons: en domicile en Bélier, elle est pleinement martiale, en exil en elle représente davantage la riposte ou la diplomatie. En cancer, elle est en chute, ce qui est un peu plus complexe: l’énergie de la planète tend à disparaitre mais seuls ses fruits demeurent; c’est la symbolique de l’automne, à l’opposé de l’exaltation qui a une symbolique printanière de croissance: pour Mars, c’est le Capricorne, qui représente la stratégie, la préparation au combat.

Or, le Cancer est le signe du foyer, du confort et de l’intimité. Mars dans ce signe est donc dévolu à la défense de l’intimité. C’est donc pour cela qu’elle est en chute: elle maintient les frontières existantes plutôt que de les repousser, elle reste dans le territoire, « fruit » de la conquête. C’est donc une position qui ne tire pas forcément parti de toute la puissance marsienne (Louis XII et l’échec de la campagne d’Italie), vu qu’elle n’incite pas à sortir de sa zone de confort, ou alors sous l’impulsion de l’émotion (symbolique Cancer). Zinedine Zidane doit peut-être à son Mars en Cancer de parfois agir, disons, sur des coups de tête.

A statue depicting former French national soccer team player Zidane's head-butt on Italian defender Materazzi during the 2006 final of the soccer World Cup is seen in front of the Centre Pompidou modern art museum in Paris

Comme pour Mars en Balance, cela n’empêche pas d’avoir un Mars puissant (Zidane, Lino Ventura, tous deux sportifs professionnels avec le Soleil et Mars en Cancer), simplement cela modifiera son utilisation. Bien aspecté, par exemple à l’ascendant, Mars en cette position peut pousser à travailler avec énergie dans des domaines Cancer, la tradition, l’enfance, la maternité (même si le revers de la médaille est qu’il y apporte parfois le conflit, comme chez Catherine de Médicis).  Je connais un obstétricien avec cette position, par exemple: l’alliance de la chirurgie (Mars) et de la maternité (Cancer). On peut également y voir le succès de Marine Le Pen, qui a Mars en Cancer en maison X: la défense de la tradition au service de la carrière. Il faut dire que, comme dans les autres signes d’eau, Mars peut y gagner un côté intuitif. Le cancer est un signe lunaire, peu compatible avec Mars, mais aussi jupitérien, planète de chance et de voyage qui peut lui donner de l’ampleur.

Le fait de travailler dans un domaine Cancer est donc un moyen de bien vivre cette position, mais le mieux est encore de faire mûrir le signe, pour en tirer le meilleur. En effet, le Cancer, symétrique du Capricorne, est le signe de l’enracinement et de la stabilité. Sa symbolique habituelle de foyer et de famille peut être étendue puis transcendée pour identifier le passé en général, donc l’histoire et la tradition. C’est donc le signe de la sensibilité, mais aussi de la mémoire, qui tout deux facilitent l’esprit de synthèse et l’intuition. L’exaltation de Jupiter dans ce signe en est le symbole, et les natifs du Cancer sont réputés à la fois casaniers et voyageurs (le voyage étant d’essence jupitérienne). La stabilité lunaire donne alors un socle émotionnel solide permettant de partir en exploration, à moins justement que le natif n’erre à la recherche d’un foyer symbolique.

Bref, la meilleure solution est de se situer sur un plan plus global que l’intimité: soit que l’on prenne le côté paternel du signe dans un sens plus large (Karl Marx, défenseur du prolétariat et saint Jean XXIII « le bon pape », tous deux Mars en Cancer), soit que l’aspect jupitérien porte vers d’autres horizons (Lord Byron, Ferdinand Foch) ou encore fasse travailler dans un domaine créatif (Mozart, Cocteau) ou traditionnel (Jidda Krishnamurti, Nostradamus).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s